Jardiner en octobre

Jardiner en octobre

Pour ceux qui espéraient encore un éventuel temps-mort, autant passer aux aveux : cela n’arrivera jamais. Le jardin aura toujours une occupation sous le coude pour vous distraire.  Que serait le jardinier sans un petit coin à biner, une plante à rempoter, ou un arbre à tailler. C’est pour lui éviter un tel sentiment d’inutilité que le mois d’octobre lui procure son lot de labeur. Ce travail va principalement consister aux dernières récoltes et à la préparation du terrain pour la saison froide.

Les légumes  en octobre

Il est temps de récolter et de stocker les légumes au sec pour pouvoir les conserver. Pour éviter qu’ils ne pourrissent sous le coup de l’humidité, ramassez vos légumes le matin, puis laissez-les sécher toute la journée. Les derniers potirons peuvent entre autres être récoltés, puis être conservés sur un lit de paille. A la fin du mois, stockez les carottes, navets, betteraves et radis noirs. Conservez-les dans l’obscurité entre deux couches de sable.

Le semis de radis noir est toujours possible, mais il va falloir les placer sous châssis pour qu’ils ne meurent pas de froid.

Vous pouvez également planter l’ail et l’échalote.
Les céleris doivent quant à eux être liés pour les faire blanchir.

Les oignons de début août doivent être repiqués.

Enfin, préparez le terrain pour la saison prochaine. Etalez votre compost sur les parcelles de jardin désormais vides, puis votre paillage.

 


Les fruits en octobre

La récolte :
Au verger aussi, l’heure est aux dernières récoltes. Il est temps de ramasser, de conserver, et de passer à la confection des confitures et autres douceurs fruitées ! Vous pouvez notamment récolter les dernières pommes et poires (de préférence avant le 20 octobre, elles se conservent généralement mieux), et les stocker dans un local frais et bien aéré.

Octobre marque le début de l’automne, et donc le début de la période de plantation des arbres fruitiers. Il vous reste encore un peu de temps pour passer à l’action, mais il est temps de songer sérieusement à la question, et de réfléchir aux éventuels nouveaux venus.

Avec l’arrivée de l’automne, les arbres vont rentrer dans leur période de dormance, autrement dit le meilleur moment pour passer à l’élagage des gros sujets.

Débarrassez les framboisiers et ronces à mûres de leurs parties mortes.

Les fleurs en octobre

Rentrer les plantes trop frileuses telles que les orchidées, les hibiscus et la plupart des plantes vertes.
Les géraniums et laurier-rose doivent être placés dans un local frais et bien aéré.

Profitez-en pour les tailler à 10cm.
Rentrez également les agrumes.

Retirez les plantes annuelles en train de faner, et coupez les hampes florales des roses trémières, et les fleurs fanées des crocosmias.

Les dahlias sont fragiles et risqueraient de courber sous les vents un peu plus virulents de l’automne. Il est donc plus prudent les tuteurer.

Vous pouvez dès à présent planter les bulbes de printemps en profondeur, en les recouvrant d’une couche protectrice, comme de la tourbe.
Divisez et replantez les plantes vivaces, ainsi que les rosiers. Paillez le sol afin de protéger les racines.