Jardiner en juillet

Jardiner en juillet

 Le mois de juillet marque le début de l’été, des vacances.  Juillet est le mois du rendement, c’est à cette période que le fruit de vos efforts commence à devenir vraiment concret ! Mais qui dit rendement dit beaucoup de locataires dans un si petit espace. Pas de grands travaux en juillet mais une multitude de petites tâches "ménagères" pour maintenir l’équilibre de votre jardin.
 

Les légumes en juillet

Au mois de juillet, des légumes de toutes sortes cohabitent, les uns s’en vont, les autres arrivent et certains sont en cours de voyage. Ce mois sera donc le mois de la maintenance, il va falloir gérer tout ce petit monde et faire en sorte que chacun ait ce dont il a besoin. Pour la plupart d’entre eux un binage régulier sera de mise car les mauvaises herbes débarquées au jardin depuis juin ne sont pas prêtes à décamper sans que l’on ne leur donne un petit coup de binette au derrière. Il faudra également penser à arroser régulièrement, de préférence le soir pour éviter que l’eau ne s’évapore, et prenant soin de ne pas mouiller les feuilles pour éviter les maladies. Et pour que l’eau pénètre plus facilement, griffez la terre pour casser la croute.

- Butter : pommes de terre, haricots (dès que les premières feuilles sont bien développées).
- Tailler : concombres, courgettes, tomates
- Semer : carottes et radis (toujours en semant toutes les deux semaines pour une récolte régulière), laitues, choux, navets.
- Pensez également à profiter d’une parcelle de jardin vide pour semer vos engrais verts.

Quand le mois de juillet arrive, les pieds de tomates ont beaucoup grandi, il est donc nécessaire de vérifier que les tuteurs sont suffisamment grands et solides pour les soutenir, d’autant plus qu’ils courberont plus facilement avec le poids des fruits. Si vous surprenez l’apparition de gourmands, pincez-les immédiatement (nous parlons bien entendu des gourmands botaniques, inutile de sanctionner la première main s’approchant de vos tomates cerises).

Pour obtenir des têtes d’artichauts bien grosses et tendres, vous pouvez inciser l’artichaut juste en dessous de sa tête, et y insérer un crayon.

Mais heureusement, votre travail sera largement compensé puisque vous pourrez d’ors et déjà récolter et déguster vos carottes, petits pois, radis, ail et laitues.
 

Les fruits en juillet

Il est encore temps de passer à la taille des arbres fruitiers. Pour les arbres en fruits, veillez à retirer tous les fruits en excès. Même si cela fait toujours mal au cœur, mieux vaut sacrifier quelques fruits que de voir toute la récolte s’envoler, victime de la propagation d’une maladie.

Eclaircissez entre autres les poiriers et les pommiers.

Le framboisier attendra beaucoup de vous et demandera une attention toute particulière. Ses racines peu profondes ne lui permettent en effet pas d’aller puiser de l’eau dans le sous-sol lorsque le temps est trop sec. Par temps de grandes chaleurs, pensez à l’arroser abondamment et à le pailler. Débarrassez-le également des cannes ayant déjà donné du fruit.
 

Les fleurs en juillet


En juillet,  les fleurs supportant mal la chaleur.  Il faut donc aider vos fleurs à supporter la chaleur orageuse qui les étouffent au mois de juillet en arrosant régulièrement (il n’est pas nécessaire d’arroser tous les jours non plus). Pour que l’eau pénètre bien, commencez par nettoyer vos massifs et par biner et sarcler votre sol. Encore une fois, mieux vaut arroser le soir, mais aussi vérifier la météo pour être sûr qu’il ne pleuve pas le lendemain, les plantes ont certes soif, mais ce n’est pas une raison pour les noyer.

Le moment est venu de tuteurer vos dahlias et vos glaïeuls pour les aider à ne pas courber sous la force des vents orageux de juillet. Palissez également les plantes grimpantes.

Pour de nombreuses plantes, le mois de juillet est le mois de la multiplication :
- Bouture : hortensias
- Division de touffes : primevères et iris
- Récolte des graines : giroflées, lupins, ancolies et pavots
- Récolte des bulbes du printemps

Enfin, il vous faudra semer la plupart de vos bisannuelles comme les digitales, les pensées, les myosotis, et les pavots qui seront à repiquer au mois de septembre.