Jardiner en juin

Jardiner en juin

Marquant la fin du printemps et le début de l’été, le mois de juin est le mois de tous les espoirs. Le soleil commence à devenir résident régulier, les premières marques de bronzage apparaissent, laissant entrevoir de longues séances de farniente sur la plage et au jardin.
Au mois de juin le soleil commence à tapper, faisant croître les légumes, tout en s’éclipsant parfois pour laisser place à de fines pluies, tout juste dosées pour arroser les plantations.Jardiniers !!! l’heure n’est donc pas venue de vous reposer sur vos lauriers Car si les légumes s’abreuvent généreusement de ce soleil, c’est aussi le cas des mauvaises herbes ! Et n’espérez pas y échapper alors tous à vos binettes pour ne pas laisser envahir votre jardin et celui de votre voisin !!!!
 

Les Légumes en juin


Sarclage, binage, arrosage. Les activités ne manqueront pas ce mois-ci dans le potager.

Le sarclage et le binage restent, quoi qu’il arrive, indispensables pour que les mauvaises herbes ne viennent pas empiéter sur l’alimentation et l’espace vital de vos légumes.
L’arrosage dépendra plus de la saison, et de la plante bien entendu. Si le temps n’est pas trop sec, contentez-vous d’un arrosage ponctuel, de préférence le soir. Les semis doivent en revanche bénéficier d’un arrosage journalier pour bien lever (là encore, préférez arroser le soir pour que toute l’eau ne s’évapore pas).

- Butter : pois, haricots, pommes de terre (commencez déjà à prévenir le risque de mildiou)
- Pincer : tomates, cornichons, melons, concombres
- Repiquer : poireaux, laitue, chicorée
- Planter : choux de Bruxelles, céleri, courges, patates douces
- Récolter : carottes, choux d’été, épinards, fèves.

Préparer la récolte prochaine en semant certains légumes comme les haricots secs, les betteraves et les brocolis. Vous pouvez de même semer les radis en étalant dans le temps pour que la récolte soit régulière.
 

Les fruits  en juin

Pensez  à protéger vos arbres contre ces nuisibles.
Mais les pucerons ne sont pas les seuls à blâmer. Sous leurs airs angéliques, les oiseaux aussi peuvent causer bien des dégâts, guettant sagement les premières apparitions de rouge. Il est donc bon de poser un filet sur toutes les baies comme les cassis, les groseilles ou les framboises.

Le mois de juin appelle également la taille et l’entretien des arbres fruitiers. Retirez tous les fruits en surnombre, et toutes les feuilles qui cacheraient les fruits du soleil.

Enfin, prudence étant mère de sûreté, renseignez-vous sur toutes les maladies du potager, et apprenez à les reconnaître. Ainsi si vos arbres viennent à être atteints, vous serez à même d’agir immédiatement, et de limiter les dégâts.
 

Les fleurs en juin

Le jardin d’ornement engendre pareillement son lot d’activités. La saison de la plantation est arrivée pour certaines plantes comme l’ipomée, la lavande, le sélénium, ou encore le jasmin étoilé.

Pensez à supprimer régulièrement les fleurs fanées des hémérocalles.

Côtés bouturage, attardez-vous sur les œillets ainsi que certaines espèces de rosiers comme la rose trémière. Le marcottage concernera en revanche les plantes comme le chèvrefeuille.

Début juin, procédez à la taille des rosiers qui appelle une technique particulière.